Article rédigé par le 10 octobre 2016 // Aucun commentaire

 

De la plus sombre grotte à la plus haute tour, des plus pauvres chaumières jusqu’au palais papal, des abysses de bronze aux astres de diamant, son appel résonne. Héros du Norfoin et de Dématcha, rejoignez le combat de la lumière contre les ténèbres, du Bien contre le Mal, du pain au chocolat contre la chocolatine ! Précommandez maintenant la nouvelle extension de Monde qui Fait la Guerre.

Hum hum, mille excuses… mauvaise fiche…

Nous disions donc… son appel résonne ! Mais oui, c’est bien sûr l’appel de la première conférence organisée par le SGN et le Bureau des Jeux de l’ESSEC, qui se déroulera le jeudi 13 octobre à 18h dans le Grand Amphi de cette dernière. Elle porte le nom prometteur, que dis-je, prometteur ? audacieux, inédit, grandiose ! « Oser le Jeu Vidéo ».

Affiche conférence

Il manque un peu de boutons, ce clavier, non ?

 

Avec quatre participants provenant de divers secteurs du paysage vidéoludique français, c’est sans aucun doute LA conférence à ne pas manquer la semaine prochaine ! Au programme, des débats autour des grands enjeux de l’industrie du Jeu Vidéo et de ses opportunités, que l’on devine nombreuses dans le contexte actuel. C’est tout ? me demanderez-vous, l’œil chafouin et la mine déconfite. Bien sûr que non ! vous répondrai-je avec une assurance feinte à la perfection, puisque vous aurez aussi l’occasion de découvrir la réponse à certaines questions que vous vous êtes probablement déjà posées dans votre fougueuse jeunesse, telles que : Quelles sont les spécificités d’une carrière dans le Jeu Vidéo ? Ou bien, à quelles grandes transformations doit s’attendre cette industrie ? Ou encore, quelle est la vitesse de vol moyenne d’un zergling non chargé ? Attention, celle-ci comporte un piège…

 

Zergling/Zergling carbot

Un zergling africain ou européen ?

 

L’objectif de cette conférence est donc de renseigner, de dépasser certains préjugés et points de vue archaïque afin de vous donner envie, lecteurs désœuvrés de cet article et futurs occupants des gradins de l’ESSEC jeudi prochain, d’oser, à votre tour, le Jeu Vidéo.

Et que les choses soient bien claires : lancer une énième partie classée de League Of Legends/CykaBlyatGame/Dota2, rayez les jeux inutiles, avec en tête l’illusoire espoir de sortir du elo hell, tout en sachant au fond de vous que le elo hell, en vérité, c’est dans votre tête ; lancer cette partie de Starcraft 2 avec d’ores et déjà l’intention de la plier en 5 minutes par un photon rush* ; lancer cette partie d’Overwatch et écrire immédiatement sur le chat « Hanzo* or troll olololololol », eh bien ce n’est pas ce qu’on entend ici par « Oser le Jeu Vidéo »

Extrait de glossaire utile :

  • Photon Rush : stratégie agressive qui, lorsqu’elle est utilisée dans sa forme la plus pure, permet de jour une partie sur un pile ou face au bout de quelques minutes.
  • Hanzo : personnage jouable caractérisé par sa faculté à projeter des baobabs à l’aide d’un arc.

 

Hanzo troll

Un cosplay très réaliste de Hanzo.

 

Mais vous vous demandez sans doute qui sont les cinq participants à cette conférence, non ? Allons, voilà de quoi éclairer votre lanterne :

  • Jean-Louis Charléty, VP Games, Music, Culture and Infotainment Business Unit chez Orange: Auparavant vice-président d’Orange Vallée, filiale d’Orange dédiée à l’innovation, mais également membre du comité de direction de G-Cluster, Jean-Louis Charléty est un passionné d’innovation. Il viendra nous parler de son parcours des télécoms à l’industrie du Jeu Vidéo, mais également de Cloud Gaming et des ambitions d’Orange dans ce domaine. En bref, une occasion parfaite si vous voulez vous tenir au courant des nouvelles tendances du marché, ou comprendre ce qui se cache derrière le mot « cloudgaming » !

 

logo-orange_1234_mediatheque-lightbox

Un logo orange

 

  • Cyril Chomette, CEO et fondateur de Glory4Gamers: Consultant chez Bearing Point et Roland Bergé jusqu’à 2012, Cyril Chomette a eu l’occasion de travailler sur des missions en lien avec l’industrie du Jeu Vidéo. C’est suite à ces expériences qu’il a décidé de renouer avec son passé de gamer et qu’il s’est lancé dans l’aventure entrepreneuriale en créant Glory4Gamers. Site de tournois online et offline sur console ou PC, G4G organise de grands événements eSport sur des jeux tels que League of Legends, Hearthstone ou encore Overwatch. Il pourra donc nous fournir un regard très pertinent sur les enjeux actuels de l’eSport !

 

logo-glory-4-gamers-4088d84

Un logo poing levé

 

  • Emmanuel Martin, délégué général du SELL: Diplômé de l’université Paris X Nanterre et titulaire entre autres d’un Master 2 en Création Numérique, Emmanuel Martin rejoint le SELL (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) en 2008 comme responsable éditorial. Cette même année, il participe à la création du site pédagogique www.pedagojeux.fr, « Le Jeu Vidéo expliqué aux Parents ». En 2013, il devient délégué général du SELL, syndicat dont les membres représentent 95% du chiffre d’affaires du secteur vidéo ludique. Fort de ces expériences, il pourra nous parler de la façon dont est encadrée l’édition des jeux vidéo, et des efforts développés pour démocratiser cette activité.
logo-sell

Un logo avec plein de lettres

 

  • Christelle Plissonneau, CEO d’Early Birds Studio : Diplômée de l’EPITECH et fondatrice de E-mma (association pour la parité homme-femme dans le milieu informatique), Christelle a été dev android et project manager pour de nombreuses entreprises telles que Blockbase et Wassa. Par la suite, elle fonde Early Birds Studio et entreprend le développement du jeu Play’n’Code. Très engagée dans l’apprentissage de la programmation et du code aux enfants, Christelle Plissonneau en a fait le cœur de son jeu. Play’n’Code est en effet un jeu vidéo apprenant aux enfants la logique de la programmation dès 7 ans. Ce projet remporta le 1er prix de la meilleure start-up lors du salon Viva Tech. A quels challenges est-on confrontés lorsque l’on crée son propre studio ? Comment un projet tel que Play’n’code s’inscrit-il dans l’écosystème vidéoludique ? Autant de questions que vous pourrez lui poser lors de la conférence !
logo

Un logo choupi

  • Lucile Masson, VP editorial operations chez Ubisoft : Les lieux ne sont pas inconnus de Lucile Masson, diplômée de l’ESSEC et de l’Université de Mannheim en 1995 et 1997. La fin de ses riches études la mène à intégrer une entreprise qui vient juste de rentrer en bourse : Ubisoft. Son parcours au sein du 3e plus grand éditeur indépendant a été une ascension au poste de HR manager en 2011 puis actuellement en tant que VP editorial operations. Ses connaissances en recrutement dans l’industrie du Jeu Vidéo et du fonctionnement d’un éditeur dans le processus créatif doivent être mises à l’épreuve par vos questions !
1280px-logo_ubisoft-svg

Un logo qui tourne aussi bien que l’éditeur

On vous attend nombreux jeudi 13 octobre à 18h au grand amphi de l’ESSEC ! Si vous n’êtes pas élèves de l’école, n’oubliez pas de réserver gratuitement votre place ici :

Oh, et n’hésitez pas à aller faire un tour sur la page facebook de l’évènement et à y inviter du petit frère à vos grands-parents !

 

En attendant, Gl&Hf 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *